Statos, borne arrêt minute

GESTION DU STATIONNEMENT
DE COURTE DURÉE

Photo d'une bornes d'arrêt minute dans la commune de Chatte

LA PERSONNALISATION DES BORNES D'ARRÊT-MINUTE

Temps de lecture : 4 min

Les bornes d’arrêt minute sont des dispositifs de signalisation et de gestion du stationnement gratuit de courte durée. Elles limitent le temps d’arrêt sur des places spécifiques (1 ou 2 selon la configuration de la borne). Les collectivités les utilisent pour réguler le stationnement de certaines zones et pour fluidifier le trafic.
L’un des principaux avantages de ce produit est sa possibilité de personnalisation. Grâce à de nombreux accessoires, les bornes peuvent avoir toutes les fonctionnalités nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques des collectivités.

Dans cet article, nous allons passer en revue toutes les options de personnalisation possibles pour les bornes d’arrêt minute.

1/ Le nombre d'emplacements gérés par la borne de stationnement

Les bornes d’arrêt minute sont à installer dans des zones à forte densité de trafic. Elles permettent de le réguler en optimisant la rotation des véhicules sur les places de stationnement gratuit de courte durée. L’affichage numérique présent sur la façade des bornes indique à l’usager le temps d’arrêt autorisé.
Selon les modèles et les fabricants, les bornes peuvent gérer une à deux places. Gérer plus d’emplacements n’aurait que peu d’intérêts. 

Techniquement, cela obligerait d’avoir un produit plus imposant, nécessaire pour embarquer tous les équipements. Rappelons que ces bornes sont installées la majeure partie du temps sur des trottoirs. Un produit plus gros empièterait sur l’espace disponible pour les piétons.

Ensuite, visuellement, cela ferait beaucoup d’informations à afficher sur la façade. Cela réduit la compréhension et la clarté du message et créer une confusion chez l’usager.

Photo d'une borne de stationnement gérant 2 places de stationnement

2/ Le système de détection

Il est l’élément fondamental du fonctionnement de la borne de stationnement. C’est grâce à ce système que la borne détecte la présence d’un véhicule et peut commencer le décompte du temps de stationnement. Il existe 3 systèmes de détection :
  • Les boucles de détection
  • Les capteurs de présence
  • La détection par radar

Tous ont la même utilité : quand ils détectent la présence d’un véhicule, l’information est donnée à la borne qui enclenche le décompteur. À son départ, la détection n’est plus active et le décompteur se réinitialise.

3/ La couleur de finition

La couleur de finition peut paraitre un détail. Toutefois, c’est un élément important à prendre en compte si l’on est à la recherche d’une cohérence et d’une
harmonie visuelle dans son espace urbain.
Cette finition prend la forme d’une peinture poudre epoxy. La couleur est à choisir dans la palette RAL. Une fine couche (quelques microns) est appliquée sur la borne avant d’être cuite pour la fixer définitivement à son support. De plus, cette peinture offre une protection à la borne contre les effets de la corrosion.

4/ L'alimentation de la borne arrêt minute

Comme tout système électronique, la borne d’arrêt minute a besoin d’une alimentation électrique pour faire fonctionner tous les éléments (l’affichage numérique, le système de détection, la connexion internet, etc). Elle ne nécessite une grosse puissance pour son fonctionnement.
2 méthodes sont disponibles pour alimenter sa borne d’arrêt minute :

  • Branchement sur le réseau électrique général en 230V, pour un fonctionnement permanent
  • Utilisation d’une batterie reliée au réseau d’éclairage public. En journée, la borne fonctionne normalement, comme si elle était reliée au réseau électrique
    général. Le soir, lorsque l’éclairage public s’allume, la batterie de la borne profite de l’énergie qui circule dans le réseau pour se recharger. Il est important de prendre l’extinction nocturne lors du choix de cette solution. Il faut être sûr que la batterie puisse se recharger intégralement durant le laps de temps où l’éclairage public est en fonctionnement (notamment l’été où les nuits sont plus courtes).

5/ Les pictogrammes

Les pictogrammes sont affichés sur les facades de la bornes d’arrêt minute. Ils indiquent aux usagers si l’emplacement est réservé à un type d’automobiliste en particulier (Personnes à Mobilité Réduite, livraison). Ils sont paramétrables et peuvent changer en fonction de l’heure de la journée. Un temps de stationnement différent peut être appliqué selon le pictogramme affiché sur la borne.

Le paramétrage de ces pictogrammes peut se faire soit lors de la mise en service de la borne, ou bien en programmant un calendrier de fonctionnement via un logiciel de gestion à distance.

Pictogramme représentant un P indiquant que tous les automobilistes peuvent stationner sur le parking minute
Pictogramme représentant une personne en fauteuil roulant indiquant que l'emplacement minute est réservé aux personnes à mobilité réduite
Pictogramme représentant un camion indiquant que l'emplacement de stationnement minute est réservé aux livraisons

6/ Le système de communication

Les bornes arrêt minute peuvent être équipées de systèmes de communication. Ces systèmes permettent de prévenir un gestionnaire d’un événement en cours sur l’une des bornes. Dans leurs formes la plus simple, ils émettent un SMS lorsqu’un dépassement du temps de stationnement est en cours, pour signaler un dysfonctionnement, etc.

Dans leurs formes la plus évoluée, les bornes sont reliées à Internet et à un système de supervision et de télégestion. Ces logiciels permettent de contrôler les bornes à distance. Des alertes sont envoyées par mail et toutes les informations sont centralisées sur une seule et même interface.
Ce système est aujourd’hui indispensable pour gérer au mieux son parc de bornes de stationnement minute.

Les bornes arrêt minute peuvent être équipées de systèmes de communication. Ces systèmes permettent de prévenir un gestionnaire d’un événement en cours sur l’une des bornes. Dans leurs formes la plus simple, ils émettent un SMS lorsqu’un dépassement du temps de stationnement est en cours, pour signaler un dysfonctionnement, etc.

Dans leurs formes la plus évoluée, les bornes sont reliées à Internet et à un système de supervision et de télégestion. Ces logiciels permettent de contrôler les bornes à distance. Des alertes sont envoyées par mail et toutes les informations sont centralisées sur une seule et même interface.
Ce système est aujourd’hui indispensable pour gérer au mieux son parc de bornes de stationnement minute.

7/ La prise de photos

Grâce à une caméra installée dans le corps de la borne, le totem de stationnement a la possibilité de prendre des photos des plaques d’immatriculation des véhicules.

Une première photo est prise dès que la borne détecte leur présence et une seconde en cas de dépassement. Sur ces images, on retrouve toutes les informations essentielles :
le lieu, la date et l’heure de la prise du cliché. Elles sont ensuite envoyés aux services compétents et constituent des preuves de l’infraction. Une procédure de verbalisation
à distance s’enclenche.

Pour une prise de vue optimale, quelles que soient les conditions d’éclairage, il est préférable que la caméra soit infrarouge. Ainsi, de jour, avec le soleil de face, comme de nuit, sans aucune lumière externe, la prise de photo est possible sans dégradation de la qualité.

Pictogramme de la prise de photos des bornes arrêt minute Statos

Toutes les bornes arrêt minute ont une finalité qui est la même. Cependant, les différentes options de personnalisation ajoutent des fonctionnalités qui peuvent s’avérer utiles selon les lieux d’implantation et les objectifs précis recherchés par les collectivités.